Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

surcharge de travail le tabou commence a tomber web tete 021632623755Selon l'OMS*, la France est au troisième rang mondial des pays recensant le plus grand nombre de dépressions liées au travail.

Les travailleurs français seraient-ils plus stressés que les autres ou plus sensibles aux "stresseurs", peut-on parler de culture du stress ?

Penser que le stress est une fatalité ou au contraire que le stress est positif sont des idées reçues qu’il faut combattre.

Des solutions pérennes individuelles et collectives existent pour faire face aux conséquences du stress chronique.

Le Stress est une réalité sociétale.

"Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre" disait Marie Curie, alors si nous changions notre regard sur une réalité en comprenant ce qu’est vraiment le stress.

  

 

brain rps psychologie
 

 
STRESS

Le stress a une étymologie française!

Il s’agit d’un terme hexagonal du Moyen Âge « estrece », oppression du latin « stringere » c’est-à-dire serrer.

Plus tard dans les pays anglo-saxons, le stress est un terme technique d’ingénierie et exprime une contrainte, puis "come-back" in France au 14 ème siècle le stress caracterise une épreuve ou un état d’affliction.

Dans les années 30 le Dr Hans Seyle définira le stress comme un « Syndrome général d’adaptation » ou SGA *.

Le stress est l’interaction entre une force et la résistance de l’organisme à cette force, c’est le complexe agression-réaction avec 3 phases Agression , adaptation, repos

 

sga cercle circle

Médicalement le stress correspond à l’ensemble des manifestations physiques et psychologiques qui s’opèrent en nous à la suite de l’action de stresseurs.

Le stress est un facteur d’adaptation naturelle aux facteurs de stress ou stresseurs.

Si l’eu-stress est souvent décrit comme un bon stress, le sur-stress lui évoque la difficulté du cerveau à traiter l’information en continu.

La chronicisation de la ou des situations stressantes conduit à un stress chronique. C'est le stress chronique qui a des conséquences sanitaires et sociales. 

Le stress aigu n’est pas une maladie.

 

STRESSEURSSTRESS Conséquences

 arrow fleche  2                                                                                                                                                           Sur-stress

 

car accident

Le stress post traumatique

Le stress post traumatique survient en cas de choc psychologique important. L'état de stress persiste parfois plusieurs semaines ou plusieurs mois après l'agression. Il se traduit par un revécu permanent de l’évènement traumatique, des comportements d’évitement des situations qui rappellent la situation traumatisante associés à des perturbations  psychologiques, somatiques ,comportementales. 

L’anxiété

L’anxiété est définie comme une sensation de danger imminent et d'origine indéterminée, qui allie des symptômes émotionnels, somatiques, cognitifs et comportementaux, elle se différencie de la peur qui est une émotion analogue à celle de l’anxiété, mais liée à un danger objectif et réel.

Dépression

Tableau clinique dont le modèle, l'accès mélancolique aigu associe dans sa forme la plus complète : tristesse, ralentissement psychomoteur majoré le matin, idées de suicide et de mort, anxiété, insomnie des petites heures de la nuit, perte de l'appétit et amaigrissement, idées délirantes de culpabilité.

 

 doctor 3219312 1920

Maladie

Le terme de maladie, dans le langage médical courant, correspond à un ensemble de symptômes anormaux résultant d’une même cause connue. Altération des fonctions physiques ou mentales d’une personne à l’origine de souffrances.

Syndrome

Syndrome se dit généralement de l'ensemble des signes recueillis par le médecin par opposition aux symptômes décrits par le patient. Contrairement à la maladie , la définition d'un syndrome ne se réfere à aucun agent causal.

Risque

C’est un danger éventuel plus au moins prévisible, en fait c’est parler de quelque chose qui n'est pas encore arrivé mais qui pourrait arriver.

Cette notion de risque n est pas toujours évidente. Dans le cadre d'une démarche de prévention en santé au travail, il est absolument essentiel de chercher un ou des risques pour une situation donnée de travail.

Facteur de risque

Un facteur de risque est tout attribut, caractéristique ou exposition d’un sujet qui augmente la probabilité de développer une maladie ou de souffrir d’un traumatisme. 

 

business failure down

Le syndrome d’épuisement professionnel ou burn-out

Le syndrome d’épuisement professionnel ou burn-out en anglais, se traduit par un épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel.

Le burn-out est un ensemble syndromique et non une maladie.

Dans la classification internationale des maladies ou CIM qui est révisée régulièrement. La CIM-11 présentée à l’Assemblée mondiale de la santé en mai 2019,  et  qui entrera en vigueur le 1er janvier 2022 a retenu que:

le Burn-out est  « un syndrome (...) résultant d'un stress chronique au travail qui n'a pas été géré avec succès ». Il est caractérisé par 3 dimensions

  1. un sentiment de manque d'énergie ou d'épuisement ;

  2. une distance mentale accrue par rapport au travail, ou sentiments de négativisme ou de cynisme liés au travail ;

  3. une efficacité professionnelle réduite.

Le burn-out « fait spécifiquement référence à des phénomènes relatifs au contexte professionnel et ne doit pas être utilisé pour décrire des expériences dans d'autres domaines de la vie ».

Avant de poser ce diagnostic, les troubles suivants doivent être exclus :

  1. le trouble de l'adaptation;

  2. les troubles spécifiquement associés au stress (ex. Le stress post traumatique )

  3. les troubles anxieux ou liés à la peur ;

  4. les troubles de l'humeur (dépression, trouble bipolaire...).

Les risques psychosociaux (RPS)

Les RPS* correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non :

  1. du stress;  
  2. déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ;
  3. des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes ;
  4. des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions…).

Ce sont des risques qui peuvent être induits par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail.

inrs risques psychosociaux definition

Les risques psychosociaux se développent à la frontière entre la sphère privée et la sphère sociale. Les enjeux et intérêts sont sources de tension entre les partenaires sociaux.

Les différents points de vue et approches entraînent une confusion dans la conceptualisation, l'analyse et le repérage des RPS*.

 

stressC’est la raison pour laquelle, les employeurs, les employés et les services de santé au travail doivent travailler ensemble sur la thématique du stress au travail.

Le travail n'est pas synonyme de souffrance. On rappellera que la plus grande souffrance est de ne pas avoir de travail.

Le stress existe partout et tout le temps, nié son existence, revient à nier le fait que l’eau mouille.

Partant de ce concept un peu bateau, il apparaît nécessaire de réfléchir à comment réduire voire supprimer la fréquence des maladies et ou des problèmes de santé dans une population saine, liés au stress par la diminution des causes et des facteurs de risque ou stresseurs.

Cette démarche correspond ni plus ni moins à la définition la prévention primaire.

Au-delà des obligations légales qui s'imposent aux employeurs article.L.4121-1Obligation de l’employeur de protéger la santé physique et mentale et la sécurité des travailleurs et aux salariés « Chaque salarié a l’obligation de prendre soin de sa santé et de sa sécurité ainsi que de celle des autres personnes concernées du fait de ses actes ou de ses omissions, dans la limite de ses connaissances et de ses compétences »

Le débat démocratique autour de la problématique du stress au travail engage chacun d'entre nous avec comme préambule la connaissance de ces définitions qui évolueront grâce aux recherches fondamentales.

 

 

Back to top
Go to bottom

 

logo1

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.