Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 


roadEn France, le risque routier reste la 1er cause d’accident mortel lié au travail avec 500 décès par an en 2016. La mortalité automobiliste 2018 est en baisse (-7 %) essentiellement dû par les jeunes de 18-24 ans. ONISR
Les facteurs de risque sont la vitesse, la consommation d’alcool, la fatigue ou somnolence, l'utilisation du téléphone portable et l’usage de drogues et médicaments.
La mortalité piétonne bien qu'en léger recul en 2017, retrouve un niveau équivalent à celui de 2015 soit près de 470 piétons tués par an. Elle reste en hausse en agglomération. ONISR 
La conduite d'une voiture requiert l'obtention du permis, le permis piéton existe aussi. Mais force est de constater que les accidents piétonniers, en ville, sont encore trop élevés.

Qu'est-ce qu'un piéton aujourd’hui ? Comment prévenir efficacement ces risques sur la Route?

Dans un passé pas si lointain, les piétons, les poussettes, les enfants en cycle ou trottinette en bois régnaient sur les trottoirs. Nous étions en sécurité sur ces bouts de bitume. Traverser s’apprenait, nous devions attendre devant le petit bonhomme rouge puis, au vert, délicatement nous pouvions poser un orteil sur la bande blanche, avec dans un coin de notre tête ce discours parental « Regarde avant de traverser ». Au fond, c’était facile, c’était fluide : nous, sur le trottoir et les voitures sur la route.

enfants trottoirs

Ces zones naguère confortables abritent désormais, des formes piétonnières d’un autre genre armées d’engins véloces et pas toujours contrôlés. La cohabitation est devenue difficile voire insupportable. C’est une lutte perpétuelle avec les trottinettes, les gyropodes, les skates, les vélos qui lancés à toute berzingue vous obligent non plus à marcher, mais à zigzaguer pour rester en vie.

gyropode trotinette

De l’absence de chaussées à l’hyperurbanisation il n’y a souvent fallu qu’un pas dans les grandes capitales mondiales. 70 % des Français utilisent régulièrement les transports en commun. L'offre en la matière ne cesse d’augmenter, car l’urbain moderne -que ce soit dans son travail ou sa vie personnelle- a la bougeotte. Efficacité, performance priment. La flânerie n'a guère plus court. L’optimisation des temps de transport est prioritaire, un temps trop long est vécu comme une pénibilité.                                           

Si la voiture reste le moyen de déplacement préféré des Français, en ville on milite pour un transport en commun pratique (rationalisation des aires de stationnement, réduction du trafic), écologique, économique et rapide. Les sociétés de transport ont intégré ce concept et elles inondent le marché de nouveaux produits pour satisfaire à la demande d’immédiateté et des enjeux territoriaux.PolB AV 710x375

 

La trottinette en bois a fait son apparition en France dans les années 20. Aux Etats-unis dans les années 70 le skate se mue en trottinette électrique, modèle qui ne va cesser d’évoluer. Les enfants puis les adultes des grandes villes vont s’emparer de ces véhicules légers, souples et agiles. Dans ces pas sillonnent d’autres deux roues comme les gyropodes, monoroues, hoverboards.

Mais comment gérer tout ce cheptel assourdissant?

ecran bruit

 

Des réglementations existent, nul n'est censé ignorer la loi mais nombreux en font fi. Par décret, les utilisateurs de rollers, skateboards ou trottinettes (sans moteur) sont considérés comme des piétons, ils doivent rouler sur le trottoir.
Les engins de déplacements électriques (hoverboard, gyropodes, monoroue, trottinette électrique) sont interdits sur les voiries publiques (trottoirs et voies de circulation). De plus, tout comportement dangereux mettant délibérément la vie d'autrui en danger peut être puni d'1 an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende. L'utilisation est autorisée sur les voiries privées (par exemple, chemin d'une propriété privée, allée d'une résidence privée).L’utilisateur a l'obligation d'avoir une assurance responsabilité civile. Les vélos sont considérés comme des véhicules et doivent circuler sur la chaussée.lawyer loi

Dans cette guerre des territoires, c’est celui qui va le plus vite qui colonise l’espace aux détriments des autres et de leur sécurité. Les accidents piétonniers se multiplient avec prés de 500 décés en 2018. L’exiguïté, le défaut d’aménagement des trottoirs ne font qu’aggraver une situation entachée par le manque de civisme.

Il faut garder à l’esprit que le marcheur ne bénéficie d’aucune protection face à des engins motorisés, un choc même à faible vitesse émet une énergie cinétique trop forte pour être compensée par notre simple enveloppe corporelle. Celui-ci est définit comme un usager "non carrossé". Les personnes âgées, les enfants sont les premières victimes de ces impacts parfois trés violents.
Les chutes engendrent des fractures, des traumas crâniens et des complications plus graves selon l’état de base sanitaire, auxquels il faudra ajouter les conséquences psychologiques et les retentissements socio-économiques avec l’augmentation des arrêts et des accidents de travail.

accident pietons

Monter à bord d’un véhicule -car ces engins sont bel et bien des véhicules- ne peut se faire qu’en respectant les réglementations en vigueur dont la première reste le respect du piéton. Il doit rester le maitre des lieux et se sentir en sécurité sur les pavés tout en étant lui aussi citoyen.

Les conducteurs, doivent porter des équipements de protection adéquats, être sobres et en mode volant c’est-à-dire déconnecter de tous perturbateurs comme les téléphones portables, les diffuseurs de musique au risque de ressembler à des "smombies".

Le piéton doit être responsable, il a des droits certes mais aussi des devoirs. La rue n'est pas un  terrain de jeu. La sobriété, le respect du code de la route, le mode volant sont autant de bons réflexes qu'il doit s'imposer. 

smombies

 

echelle

Se déplacer est une pratique sociale de première importance. Elle revêt pour les Hommes un enjeu sociétal, économique, environnemental et sanitaire majeur depuis que la flânerie Proustienne a été remplacée par une course au pas de charge.

Et pourtant on le sait, la vitesse est un facteur de risque d'accidentologie routière et aujourd'hui pietonnière. 

Innover, favoriser la mobilité des citoyens tout cela facilite notre quotidien mais une réflexion pluripartenaire doit accompagner cette dynamique. 

L’éducation, la prévention des risques piétonniers sont les bases du bien-vivre ensemble.

Il faut revenir au «Circulez, il n’y a rien à voir » car aujourd’hui l’horizon est saturé.

 

  

A lire aussi

Bibliographie

  1. https://www.securite-routiere.gouv.fr/la-securite-routiere-en-chiffres-lobservatoire-national-interministeriel
  2. https://www.onisr.securite-routiere.interieur.gouv.fr/contenus/sites/default/files/2019-07/CNSR%20-%20Comit%C3%A9%20des%20experts%20-%20note%20pi%C3%A9tons%20-%20VF.pdf
  3. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F308
  4. https://www.paris.fr/pages/de-nouvelles-mesures-pour-reguler-l-usage-des-trottinettes-electriques-6867
  5. https://info.arte.tv/fr/lhistoire-de-la-trottinette
  6. Enjeux de la sociologie urbaine M Bassand, V Kaufmann, D Joye - 2007
  7. http://afitl.ish-lyon.cnrs.fr/tl_files/documents/CST/N59/Heran59.pdf
  8. https://www.youtube.com/watch?v=MAOr3YrgKFA
  9. https://www.youtube.com/watch?v=k8c2hjiTDPo
  10. https://docteur-bossy.com/medecine-preventive/medecine-du-travail/deplacements/prevention-des-risques-routiers-on-the-road.html
  11. https://www.horizonsantetravail.fr/wp-content/uploads/2016/06/Lignes-dHorizon-N%C2%B04-Avril-2016.pdf
  12. http://www.inrs.fr/risques/routiers/ce-qu-il-faut-retenir.html
  13. https://pixabay.com/fr/
 
Back to top
Go to bottom

 

logo1

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.